Accueil Non classé Perverse narcissique 2

Perverse narcissique 2

0
0
24

manos-orando-750x375

Quand je repense à cette histoire, je remercie ma PN de ne jamais avoir fait de retour direct depuis tout ce temps. Celà m’a permis de me reconstruire. mais je me remercie et me félicite de n’avoir jamais réagi à ses messages subliminaux. Cela aurait été une erreur monumentale. Mais elle avait bien manoeuvré dans la manipulation. J’ai compris depuis tout ce temps que l’on ne lutte pas à armes égales avec une PN. Nous sommes dans la bienveillance, la compassion, l’amour, pas eux. Ils n’ont aucune notion de tout ça. C’est normal, il faut comprendre que les PN n’ont pas les mêmes bases que nous. Ils ne s’aiment pas, ont une sale image d’eux même, n’ont aucun amour propre aucune fierté, aucun honneur, juste de l’égo et il est démesuré. Mentir, tromper, salir, ne leur posent pas de problèmes puisque ils se sentent sales . Donc traiter les autres comme ils se traitent eux mêmes n’est pas un problème . Ma PN avait un visage de vieille pour son âge. Ridée, brulée par le soleil, sa peau était celle d’une femme de 60 ans (et encore, je connais des femmes bien plus agées qui ont une jolie peau). Ses dents étaient immondes, noires et grises, elles se déchaussaient. Tellement maigre, qu’elle n’avait aucune formes féminines. Un corps androgine, celui d’un adolescent de 15 ans sans muscles (je n’ai pas dit adolescente). Les seules choses qui la rendait féminine étaient ses cheveux longs quand on la regardait . Ce qui est bizarre, c’est que sexuellement elle ne m’attirait pas, je n’avais aucun désir sexuel pour son corps, ce sont mes sentiments, mon amour pour elle qui faisait naitre le désir, pas son corps. Elle n’aimait pas son corps de femme, elle le rejetait, ceci s’expliquait en partie par son passé, son enfance, mais ce n’est pas une excuse, c’est une raison. Elle m’avait confié un jour qu’elle « haïssait cette race qu’on appelle les hommes à 98% » selon ses propres mots. Je n’avait pas compris le message de danger qui s’écrivait devant moi. Aprés notre rupture et le jour où j’ai appris la vérité sur les trahisons, la PN a vécu sa vie en exposant ses « joies » sur les réseaux sociaux. Puis vint le jour où une amie a posté une photo d’elle et de moi dans un joli moment. La PN, ne supportant pas le bonheur et le fait que ses victimes soient heureuses, n’a pu s’empêcher de se servir des réseaux sociaux pour se rappeler à mes bons souvenirs…peine perdue, je n’ai pas réagi. Quelques mois plus tard, d’autres photos sont parues sur des profils de connaissances, elle n’a pas pu s’empêcher de venir mettre des petits likes pour montrer qu’elle existait…mais toujours pas de réaction de ma part. Puis vint le jour où un événement malheureux s’est produit dans ma vie et qui fu public. Rien de grave, mais pour une personne qui vit dans l’égo c’est une catastrophe. La PN n’a pu s’empêcher de se servir des réseaux sociaux pour envoyer un message subliminal de soutiens pour moi. Avec le recul j’ai compris le double sens de son message de soutient : « regarde, je suis là dans ton malheur, mais moi je suis heureuse et en couple, je t’apporte mon soutiens de femme heureuse pour que tu sois bien conscient de ton  malheur et qe je suis plus forte que toi ». Mais ça c’est retourné contre elle quand elle a lu les messages de soutient qui m’ont été envoyés publiquement. Elle a compris qui j’était dans la bouche de personnes qui me connaissaient à peine. Elle a vu que j’étais aimé et soutenu avec sincérité, chose qu’elle n’a jamais connu. Ce que je retiens de tout ça, c’est qu’elle repointera son nez un jour, le jour où elle apprendra que je suis heureux, bien dans ma vie, en couple. (c’est peut être le cas, mais je n’en parlerai pas, je me protège). Je n’existe plus sur les réseaux sociaux pour qu’elle ne puisse rien savoir de moi. La raison est simple de son retour, elle voudra détruire mon bonheur, c’est une situation qui est innacceptable pour une PN. Ses victimes ne doivent pas être heureuse et être aimé, car elle ne l’est pas et ne le sera jamais. Les Pn sont dans la joie, le désir, le plaisir, pas dans le bonheur et l’amour. Je sais aujourd’hui que je n’ai plus aucun sentiment pour elle, je ne pourrais plus jamais lui dire « je t’aime ». Non pas parce que je me l’interdit, mais parce que ça m’est impossible. J’ai essayé de me mettre dans cette situation, comme une scène de téatre…impossible de dire ces mots en pensant à elle. C’est positif pour moi. Bien sûr les PN savent vous manipuler, mais lorsque l’on les a mis à nu, ils ne peuvent rien contre nous. Et si en plus nous avons fait un travail intérieur, une thérapie, les blessures qui étaient les nôtres, et dans lesquelles ils se sont engouffrés, n’existent plus. Ils n’ont plus de prises sur nous. C’est un peu comme escalader une paroie de verre à main nue pour eux…. impossible,on ne peut pas s’accrocher. Je sais que la PN tentera de revenir, elle s’imagine aujourd’hui des choses sur moi, sur mon état d’esprit qui sont fausses. Elle aura besoin, un jour, de savoir si je suis bien détruit comme elle en a le besoin. Besoin de savoir si elle a réussi . Elle aura besoin de savoir car aujourd’hui elle ne sait plus rien de moi, je lui ai échappé…et ça c’est insupportable pour une PN… . Curiosité malsaine !!!!

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lemoinemoderne
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Protégé : Perverse narcissique : les vérités, un an aprés!

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé. …